NOTRE ÉQUIPE

 

 

 

La liste "Ensemble pour le renouveau de La Flèche" est composée de Fléchoises et de Fléchois, de tous horizons et de toutes catégories socio-professionnelles, qui partagent en commun l'attachement à leur ville, ainsi qu'aux valeurs de liberté et de responsabilité.

Christophe BEAUPERE, 44 ans, chef d'entreprise

 

Fléchois d'origine, diplômé de Sciences Po Paris, il a exercé pendant près de vingt ans des fonctions de direction dans des collectivités locales dirigées par des élus de la droite et du centre.

Il a a effectué toute sa scolarité à La Flèche et a été lauréat du Concours National de la Résistance et de la Déportation en 1989 pour son mémoire sur le thème de "La Résistance en Pays Fléchois".

Il est président de l'association "Droiture en Pays Fléchois" et adhérent des Républicains de la Fédération de la Sarthe.

Vous pouvez retrouver l'intégralité de son parcours politique et professionnel sur son blog personnel : christophebeaupere.fr et sur la page Wikipédia qui est lui est consacrée.

 

       

Sylviane DELHOMMEAU, 67 ans, Agricultrice retraitée

 

Conseillère municipale et communautaire sortante, elle est également Première Vice-Présidente du Conseil de développement territorial du Pays Vallée du Loir.

 

Le Conseil de développement territorial est composé de 27 membres, issus des communautés de communes qui constituent le Pays. Il participe au développement du territoire et est associé aux décisions prises par les élus du Pays.

 

Impliquée de longue date dans la vie politique et associative locale, elle est Présidente de l'association "La Flèche Autrement" et a été tête de liste aux élections municipales de mars 2008, liste "Oser le bon sens".

Elle est membre du Comité de la 3ème circonscription de la Fédération des Républicains de la Sarthe.

Michèle BODET, 58 ans, Administratrice de société

 

Conseillère municipale sortante et ancienne conseillère communautaire. Présidente de la section fléchoise du Souvenir Français et membre du Comité Départemental de la Fédération des Républicains de la Sarthe et du Conseil National des Républicains.

Jean-Pierre BOUCHER, 68 ans, Retraité de l'industrie

 

Conseiller municipal et communautaire sortant. Il est très impliqué dans le tissu associatif local et est membre du Comité de la 3ème circonscription de la Fédération des Républicains de la Sarthe.

Pascal LEBOUCHER, 58 ans, chef d'entreprise

 

Fléchois d'origine, il dirige une entreprise basée à La Flèche et au Mans.

De sensibilité centriste, il a notamment été candidat UDF aux élections cantonales à La Flèche en 1994.

 Jean MUNSCH, 68 ans, notaire retraité

 

Installé à La Flèche depuis une dizaine d'années, il est spécialiste des questions culturelles et de patrimoine.

Sans étiquette partisane, il représente la société civile.


Présentation de "droiture en pays FLéchois"

L'association "Droiture en Pays Fléchois" est née après les révélations sur les visites payantes de l'Assemblée Nationale proposées par la nouvelle députée de la 3ème circonscription de la Sarthe

 

 

Des Fléchois se mobilisent pour promouvoir "la droiture en Pays Fléchois"

Nous Citoyennes et Citoyens de la Flèche, issus de tous horizons et de toutes origines, nous nous mobilisons aujourd'hui pour réclamer l'instauration de la droiture dans les comportements des représentants politiques de notre territoire après les récentes révélations sur les visites payantes de l'Assemblée Nationale proposées par la nouvelle députée de la 3ème circonscription, qui prétendait pourtant "faire de la politique autrement" avec ses amis de la République En Marche...

Aussi, nous appelons au véritable renouvellement des hommes et des femmes politiques à l'échelle locale, loin des artifices médiatiques gouvernementaux, pour enrayer le déclin continu de notre ville en particulier et du Pays Fléchois en général, frappé durement par la désindustrialisation.

 

Malgré les qualités personnelles du Maire sortant de La Flèche, qui a effectué près de 30 ans de mandat, force est de constater que notre ville est aujourd'hui marquée par l'immobilisme, la disparition progressive du commerce de proximité en centre-ville, la progression inexorable du chômage et de l'insécurité.

 

Dans ce but, nous avons décidé de créer une association loi 1901 destinée à rassembler toutes celles et tous ceux qui souhaitent défendre le principe de droiture dans la population et chez les élus en particulier, dans la perspective notamment des prochaines échéances électorales.
Ainsi, l'association "Droiture en Pays Fléchois" a pour but de rassembler toutes les Fléchoises et tous les Fléchois autour des principes de probité, de loyauté et de respect des engagements pris devant la population, tout en assurant la promotion de la démocratie directe à l'échelle locale par le biais d'initiatives nouvelles.

Le nom « droiture » nous est en effet apparu comme synthétisant le mieux les valeurs et les convictions qui nous animent, tout en incarnant la conception que nous nous faisons de la politique en tant qu’engagement au service de la vie de la cité et du bien commun.

 

DROITURE : définition

 

droiture /dʁwa.tyʁ/ féminin

Disposition à se conduire, à se comporter toujours conformément aux règles du devoir, ou le fait de se comporter ainsi. Synonymes : probité, incorruptibilité, loyauté, prud'homie, rectitude

 

 

Présentation de "LA FLèche autrement"

L'association "La Flèche Autrement" rassemble les élus de la minorité au sein du Conseil Municipal de La Flèche : Sylviane Delhommeau, Michèle Bodet et Jean-Pierre Boucher.

 

 

BILLET DE LA MINORITÉ EN FLÈCHE JANVIER 2019

 

En décembre nous avons eu le vote du budget 2019 de notre ville. Comme d'habitude déjà »ficelé » ne permettant pas à la Minorité de pouvoir participer en amont à son élaboration , situation regrettable car nos propositions ne sont jamais prises en considération et nos signaux d'alerte jamais entendus.

 

La Minorité a constaté que comme tous les ans les dépenses de fonctionnement continuent à augmenter , cette année +3,67% alors que les recettes ne progressent que de + 2,48%. En conséquence notre épargne nette ce qui reste à la commune pour investir est en baisse de- 80138€ par rapport à 2018.

 

En revanche le produit des impôts locaux est en augmentation de +3, 23% qui ne sont réellement payés que par 40% des foyers fiscaux.

 

Il est donc indispensable de faire des économies pour permettre des investissements structurants générateurs de services de proximité aussi bien pour nos concitoyens qui paient l'impôt local que pour les autres.

 

Sans efforts d'économies la commune ne pourra pas continuer à investir sans avoir recours à l'emprunt au risque de dépasser le seuil critique des 13 années de désendettement.

 

Les dépenses qui filent aujourd'hui sont les impôts de demain.

 

La Minorité souhaite à l'avenir un budget favorisant : une volonté et une maîtrise des dépenses de fonctionnement, le maintient des services,une fiscalité à un taux acceptable .

Après tous ces constats les Elus de la Minorité se sont abstenus sur le vote de ce budget.

 

Pour 2019 nous vous souhaitons à toutes et à tous une bonne et heureuse année.

 

Sylviane Delhommeau, Michèle Bodet et Jean-Pierre Boucher, conseillers municipaux d'opposition